Qui sait ce qui se passe réellement partout ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Amélia Barnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

Invité








MessageSujet: Amélia Barnes Dim 20 Déc - 16:51

img

Amélia Barnes
feat Alycia Debnam-Carrey
Age : 17 ans pendant encore quelques semaines
Date de Naissance : C’était le 12 février.
Lieu de Naissance : Quelques part là où se trouvait le Wyoming avant les éruptions solaires.

Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle
Statut Social : Célibataire

Labyrinthe : Labyrinthe C
Date d'entrée : Avril 2230, mais le jour exact, elle ne saurait le dire.
Métier : Matons des Coureurs
Immune : En effet, elle est une immune
avatar
▬ Des fragments de souvenirs enfermés si loin, qu’il était impossible de se rappeler. Voilà donc ce qu’il reste du passé de la jeune Amélia après que celle-ci soit enfermé dans le labyrinthe. Un noir total embrumait son esprit quand elle essayait de se remémorer qui elle était auparavant d’être celle qu’elle est maintenant.

Si la coureuse arrivait aujourd’hui à percer ce voile, elle se souviendrait qu’elle avait été une enfant vivant dans une famille aimante, malgré le contexte où elle grandissait. Comme beaucoup, la petite Amélia vivait dans un camp de réfugiés quelque part aux États-Unis. Si on avait cherché à la localiser avec une ancienne carte du continent américain, cela aurait été aux alentours de Cheyenne. La jeune Barnes n’avait ni frères, ni soeurs, mais elle avait compensé cela en étant souvent avec les autres enfants. L’insouciance était le maître mot de la vie de l’enfant qui profitait du moment présent, ne sachant jamais ce que demain allait lui réserver. Ses parents lui avaient appris ce qui s’était passé avec la Terre et elle comprenait, cependant elle était toujours à s’amuser, préférant être insouciante que trop réservé.

L'enfance de la jeune femme aurait très bien pu se passer. Ses parents étaient attentionnés avec elle et elle n'avait pas à s'en plaindre. Mais voilà, dans toute histoire il y a un « mais » et le passé d'Amélia n'y échappait pas, car voilà, c'est ce fameux « mais » qui fit qu'elle était aujourd'hui dans le labyrinthe. Heureusement pour la coureuse, aujourd'hui elle ne se souvient plus de ce qui s'était passé, car à cette époque, cela lui avait paru tellement invraisemblable, que ce qu'on lui racontait était forcément faux. Jamais ses parents n'auraient fait ça. Il l'avait livré à WICKED. La petite brune ne savait pas ce qu'était, mais devoir quitter sa mère était un déchirement. Malgré le fait qu'on assurait qu'on s'occuperait bien d'elle, Amélia avait refusé de partir et il avait fallu utiliser ruses et forces pour la faire quitter le camp et faire qu'elle suive ces personnes qu'elle ne connaissait pas. Il ne faut jamais sous-estimer la force de ceux qui semblent faible et la petite avait essayé d'user de tout ce qui était à sa disposition pour ne pas les suivre. Déjà à l'époque elle montrait sa détermination quand elle ne voulait pas quelque chose.

Par la suite, les journées ne faisaient que s’enchaîner pour la jeune Barnes, se ressemblant. Elle ne se sentait pas aussi joyeuse qu’avant, mais plutôt vide. On l’avait arraché à sa famille elle avait l’impression que plus rien n’allait compter pour elle. Mais elle n’allait pas se laisser abattre pour autant, préférant se surpasser pour donner le meilleure d’elle en grandissant.


▬ Cependant, la coureuse ne se souvenait plus de tout cela. Cela était bien étrange pour elle, mais elle ne pouvait rien y faire. Quand elle cherchait à se rappeler quoi que ce soit, c'était le flou totale et rien ne revenait. Ne plus avoir accès à toute une partie de son passé est quelque chose de difficile à supporter, mais il y a tout de même une année qui reste ancrée dans sa mémoire. Qu'elle le veuille ou non, Amélia est sûre de ne jamais oublier ce qui se passe depuis plusieurs mois, et elle ne peut que se rattacher à cela.

Ses premiers souvenirs sont ceux de la panique qu'elle a ressentie. Il n'y avait rien d'autre à part cette peur au début. L'adolescente ne savait pas où elle se trouvait et il faisait trop sombre pour qu'elle puisse deviner ce qu'il l'entourait. Mais il y avait une chose de certains sur l'endroit où elle se trouvait : Ça bougeait. Elle se trouvait dans un espace exigu et en mouvement, comme une sorte d'ascenseur. C'était l'accumulation de tout cela qui effrayait la captive. Ne pas pouvoir se servir de sa vue et se retrouver piégée lui offrait un sentiment d'impuissance qu'elle ne supportait pas. Mais heureusement, bien vite la cage s'arrêta, pour s'ouvrir sur un afflux de lumière qui força la futur coureuse à se protéger. Elle se sentait totalement perdue, ne comprenant rien à ce qui se passait et sa première réaction en voyant des personnes fut un mouvement de recul. Ils avaient beau être que trois, Cela suffisait pour qu'Amélia se sente méfiante vis-à-vis de la situation. Elle ne disait mot, ne cessant d'essayer de voir ce qu'il y avait hors de cette fosse où elle se trouvait. Finalement, acceptant de baisser un instant sa garde, l'adolescente accepta l'aide des trois curieux pour se sortir de là, avant de tourner sur elle-même pour chercher à comprendre. Trente-six mille questions se bousculaient dans sa tête, et elle ne savait même pas si on lui offrirait des réponses. Les premièrs mots qu'elle décida enfin de lâcher au bout de plusieurs minutes, fut son nom. C'était la seule chose dont elle se souvenait et il serait forcément plus facile aux autres s'ils savaient comment elle s'appelait. En retour, elle eut aussi le droit de savoir le nom des deux garçons et de la fille et ce furent eux qui lui expliquèrent dans quel pétrin Amélia venait d'atterrir.

Les débuts furent difficile, elle ne se le cacha pas. L'adolescente ne dormait pas, se réveillant constamment la nuit, et elle n'arrêtait pas de se demander ce qui allait arriver par la suite. Mais au fil des semaines, elle commença à prendre confiance, ne devant pas se laisser abattre. Elle devait se reprendre et aider les autres. Alors, quand il fut temps de lui attribuer une tâche, Amélia accepta de toucher un peu à tout pour voir où elle excellerait le mieux et, alors qu'elle pensait que ce serait plutôt une bonne expérience, les débuts furent horribles. Elle découvrit certains aspect d'elle-même à ses dépends, comme par exemple le fait qu'elle ne pouvait supporter le sang quand elle fut mise à l'essai pour faire tourner l'industrie alimentaire du bloc avec l'abattage des animaux. Ce fut volontiers qu'elle laissa la tâche aux autres. De toute façon, elle finit par trouver sa voie dans le labyrinthe. Quoi qu'on lui dise, au bout d'un bon mois au bloc, elle était tellement intriguée par ce qu'il y avait derrière les murs, qu'elle comptait faire tout ce qu'elle pouvait pour avoir l'autorisation de les explorer et elle sa première action fut sur un coup de tête et fut celle qui offrit une meilleure vue de son avenir dans le labyrinthe.

Ayant du mal à se battre contre sa curiosité et n'arrivant pas à dormir un matin, Amélia prit la décision d'aller découvrir ce qu'il y avait derrière ces portes qui se refermaient la nuit. Profitant qu'elle ne soit dans la vue de personne, l'adolescente se faufila dedans dès qu'elle en eut la possibilité et parti essayer d'en découvrir un peu plus sur ce labyrinthe. Elle avait beau avoir fait mentalement la fière en voulant y aller, mais maintenant qu'elle se trouvait dedans, elle se sentait écraser par l'immensité des murs. Ne sachant pas encore si elle avait un bon sens de l'orientation, la futur coureuse opta pour une stratégie simple, en plaçant simplement sa main sur le mur de gauche et toujours le suivre. Comme ça, quand elle se décidera à rentrer au bloc, elle pourrait facilement se retrouver par la suite. Cependant, tout ne se passa pas exactement comme elle le souhaitait. Peu de temps après son entrée dans la labyrinthe, alors qu'elle ne s'était pas vraiment éloignée, elle crut entendre des appels de son nom. Bon, après réflexion, cela avait peut-être été une erreur d'entrer ici seul, alors elle fit demi-tour pour aller rassurer les trois autres habitants du bloc.

A peine eut-elle franchit les portes, que le garçon arrivé juste avant elle lui tomba dessus et se mit à l'enguirlander sur son acte d'être aller dans le labyrinthe. Malheureusement pour lui, la réprimande n'eut pas vraiment d'effet sur la brune qui prenait plutôt cela à la légère, jusqu'à ce que leur leader intervint, pour calmer les choses. Amélia ne put s'empêcher d'afficher un sourire victorieux quand elle vit l'autre fille du quatuor annoncer au garçon qu'elle prenait les choses en main, mais elle le perdit par la suite quand l'attention revint sur elle. Bon, d'accord, elle avait peut-être enfreint une des règles, mais cela ne l'avait en rien écarté de son idée. L'extérieur du bloc était empli de mystère et elle voulait absolument les percer. Reprenant son sérieux, elle répondit aux questions de Johana sans chercher à détendre l'atmosphère et ne cacha pas sa surprise quand elle lui proposa d'aller avec elle dans le dédale de mur. Ce fut une certaine expérience pour l'adolescente qui, suite à ça, devint officiellement coureuse, puis maton par décision de la leader plus tard.

Complètement intégrée au bloc désormais, Amélia contribuait à sa manière à le faire vivre, tout en se construisant une certaine réputation auprès des nouveaux. Durant l'année qui passa, elle continua les explorations quotidiennes dans le labyrinthe, formant les nouveaux coureurs et n'hésitant jamais à donner un coup de main à la leader de temps à autres

▬ Définir Amélia pourrait donner quelque chose d’encore plus complexe qu’une copie de philo si elle devait se révéler dans les moindres détails. Si si, c’est possible, alors voyons plutôt les grands traits qui font ce qu’elle est et dont on a surtout besoin. Avant tout, ne vous fiez pas à ce que vous voyez. Il est vrai qu’on peut la voir comme quelqu’un de dure, sévère et renfermée sur elle-même, mais ce n’est qu’une illusion qu’elle se donne inconsciemment, et qui l’amuse au final. Celui qui dirait qu’il s’agit de la blocarde la plus invivable du labyrinthe se tromperait lourdement. Il est vrai qu’elle peut avoir un sale caractère de temps en temps, comme tout le monde, mais elle vous dira que ce n’est pas de sa faute. Bon d’accord, elle fait un peu trop souvent des blagues qui ne plaisent pas toujours, cependant elle se défend en disant qu’elle n’aime pas les atmosphères trop lourdes ou trop tendues, alors elle préfère faire ou dire une petite connerie pour détendre le tout, quitte à s’attirer la foudre des autres. Sans compter qu’elle adore avoir réponse à tout. La jeune femme cherchera régulièrement avoir réponse à tout et n’hésite pas à tenir tête à une personne, que ce soit pour la tester ou juste pas envie. Dans ce cas il lui arrive de répondre de manière sarcastique sans se fouler à chercher des arguments indestructible. C’est une tête brulée et elle le reconnaît parfaitement.

Mais en vrai, Amélia est une personne adorable une fois qu’on la connait. Elle est assez détendue et à l’écoute des autres. Si on a besoin de se confier, vous pouvez être sûr que la blocarde sera là pour donner un coup de main et rassurer. Elle comprend assez facilement ce qu’on peut ressentir et n’aime pas voir les autres aller mal. Mais sinon c’est quelqu’un d’assez joueuse qui est toujours là pour jouer un tour aux autres de manière amicale et qui a toujours confiance en elle. Elle ne craint pas à se confronter à plus fort qu’elle et relève toujours les défis qu’on lui lance, aussi fou soit-il. Elle sait qu’elle peut être inconsciente d’en relever certains parfois, mais sans ça elle s’ennuierait et trouverait sa vie monotone quand elle se trouve dans le bloc. Cependant elle a quand même un côté sérieux qui ressort quand elle se trouve dans le labyrinthe. N’allez pas croire qu’elle garde un caractère enfantin entre les murs dangereux qui mènent hors du bloc. À ce moment elle peut être une tout autre personne qui veille sur les autres et évalue les risques.

Et si je vous racontais des petites anecdotes à son sujet ? Amélia possède un tic qui peut en énerver plus d’un. Elle a prit l’habitude de répondre au tac au tac à certaines phrases et cela lui à déjà attiré plus d’ennuis qu’elle ne veut le dire, ce qui est tout à fait normale quand elle se met à répondre à une question qu’elle n’a pas forcément entendue. Autre chose à son sujet, la miss est hématophobe. En petite quantité, ça va. Elle se sent juste un peu mal à l’aise, mais elle sera toujours opérationnelle. Par contre fasse à une trop grave blessure ou vraiment une certaine quantité, elle se sentira vraiment mal et risquerait de tourner de l’oeil. Cela à donné de drôle de situation quand on l’a mis à l’essai chez les torcheurs. Amélia ne saurait dire si cela date d’avant son arrivée au bloc ou non, mais une chose est sûre, elle refusera de se pointer dans l’espace de travail des torcheurs ou dans l’espace médicale du bloc s’il y a des blessés graves. Aller, une petite dernière pour la route. La blocarde est quelqu’un d’assez bagarreuse de temps à autre. Elle n’est pas la plus douée au combat, mais c’est une personne qui encaisse assez bien. Malheureusement pour elle, il lui faut parfois un petit coup de main quand elle s’attire les foudre de quelqu’un, mais elle ne fera appel à personne avant d’avoir tenté sa chance. Elle évite juste de trop se blesser pour toujours être en état le lendemain. -

▬ Que dire de l’apparence de Amélia… Comme tout être normalement constitué, elle possède deux jambes, deux bras, un corps, une tête et un visage. Si vous vous attendiez à apprendre qu’elle possédait plusieurs têtes comme les hydres ou plusieurs jambes comme Sleipnir, vous pouvez passer votre chemin, car la miss est quelqu’un de tout à fait normal sur le plan physique (pour le plan psychologique c’est une autre affaire). La première chose que l’on peut décrire chez la jeune femme, ce sont ses cheveux. Ils sont facilement repérable, alors autant commencer par ça. Légèrement ondulés, ils abordent une teinte châtain, légèrement brune, mais il est assez rare de les voir détaché. En effet, Amélia déteste se faire embêter par des mèches folles, alors elle préfère les garder relié par un lacet ou un foulard improvisé pour se sentir tranquille. Tant que se visage est dégagé, ça lui convient. D’ailleurs, parlons-en de son visage. Même s’il ne fait pas parti des visages les plus parfaits qui peuvent exister, il lui convient parfaitement. Ses traits sont assez marqué, ce qui rend si facile de savoir ce que la miss ressent. Contrairement à elle, ses expressions ne mentent pas souvent. Ce sont surtout ses yeux qui disent la vérité. Si vous voulez savoir si la jeune femme se moque de vous, observez ses deux petits yeux bleus-verts qui ornent son visage, et, si vous savez les déchiffrer, vous saurez débrider le vrai du faux.

Si on arrête un peu d’observer ce qui compose la tête de la blocarde, on peut voir qu’elle fait une taille à peu près normale. Ce n’est pas ni un minimoys, ni un colosse. Elle entre dans la moyenne des gens de son âge et ne s’en plaint pas. En fait, vous ne la verrez que très rarement se plaindre, et il ne sera jamais question de son physique. Après, Amélia est quelqu’un qui fait attention à bien se tenir en forme, et cela peut se voir parfois. Sur un bras de fer, elle peut avoir ses chances. A la course, elle s’en sort pas mal (heureusement pour elle d’ailleurs). Dans un combat, même si elle peut ne pas le remporter, on se souvient de ses droites. Alors un conseil, évitez de lui chercher des cross. Sur le plan vestimentaire, la jeune femme ne va pas vraiment faire sa difficile. Elle prend ce qu’on lui fournit et, tant qu’elle peut bien bouger dedans sans avoir l’impression d’avoir un clown, elle embarque. Pourquoi chercherait-elle à s’attarder et à chipoter sur ce qui n’en a pas besoin ? De toute façon je ne pense pas que ceux qui lui fournissent ce dont ils ont besoin s’en préoccupent, alors elle non plus. Enfin bon, ce qu’il faut surtout retenir de l’image de Amélia, c’est qu’il s’agit d’une petite brunette de taille moyenne, qui se tient en forme et qui se fiche éperdument de ce qu’elle porte sur le dos, tant que le vêtement remplis ses rôle premier. Ah si, petite fantaisie dont j’ai oublié de vous parler à son propos. Si vous croisez la brocarde bras nus, vous verrez qu’elle porte un tatouage tribal sur son bras droit, juste au-dessus du coude. Elle ne se souvient plus d’où cela lui vient, mais il est bien là, alors elle ne va pas le cacher. ▬

You in the real life
Qui êtes-vous ?

icon
Prénom / Pseudo : Nîniel
Surnom : Nîni
Age : 20 ans
Comment as-tu connu le forum ? : J’ai vu le projet sur PRD
Ton niveau de RP (/10) : 7-8/10
Ta disponibilité (/10) : 9.5/10
Une remarque ou une suggestion à faire ? : Texte Ici
Code du Règlement : Validé par Loukoum


Dernière édition par Amélia Barnes le Mar 2 Fév - 8:17, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Victorine Sarrazin

Prisonnier du Labyrinthe B





J'ai : 18 ans
Et : j'ai été envoyée dans le Labyrinthe B le 1er Janvier 2230. J'en suis le Leader, et je ne laisserais pas mes camarades mourir dans cette épreuve...
Vous me trouverez actuellement : Au bloc du Labyrinthe B, j'en sors rarement.

A WICKED depuis le : 06/11/2015
Aventures : 281
Blyss : 26086



MessageSujet: Re: Amélia Barnes Dim 20 Déc - 20:38

Commençons par le début: Bienvenue (officiellement) sur WIG =D

Ensuite, je te remercie d'avoir suivit le projet et d'avoir voulu entrer dans le Staff *-*

Et pour continuer et finir (pour ce message), j'adore ton personnage =D J'ai hâte de voir les morceaux manquants, et j'adore vraiment ton style d'écriture. On voit d'ailleurs que tu as bien bossé sur ton personnage c'est cool ça d'ailleurs *-*

Bon courage pour la suite de ton histoire ^^

_________________
Remember
Je suis sûre qu'avant de vivre continuellement dans la terreur et dans la souffrance, j'ai été heureuse. Mais quand exactement ? Et quel était ce sentiment ? Je ne peux pas m'en rappeler... Et même ton visage qui hante mes nuits ne me permet pas de retrouver ce bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité








MessageSujet: Re: Amélia Barnes Dim 20 Déc - 20:55

Merci beaucoup Very Happy

Et tant que j'y pense, je me disais un truc. Pour le gif carré de la fiche de prez, il faudrait peut-être définir une taille fixe dans le CSS non ? Car j'ai vu que mon image était plus grande que la tienne et du coup en fonction de ce que d'autre peuvent mettre, ça peut déranger.
Revenir en haut Aller en bas
Victorine Sarrazin

Prisonnier du Labyrinthe B





J'ai : 18 ans
Et : j'ai été envoyée dans le Labyrinthe B le 1er Janvier 2230. J'en suis le Leader, et je ne laisserais pas mes camarades mourir dans cette épreuve...
Vous me trouverez actuellement : Au bloc du Labyrinthe B, j'en sors rarement.

A WICKED depuis le : 06/11/2015
Aventures : 281
Blyss : 26086



MessageSujet: Re: Amélia Barnes Dim 20 Déc - 21:48

Tadaaaa, c'est fait =D

_________________
Remember
Je suis sûre qu'avant de vivre continuellement dans la terreur et dans la souffrance, j'ai été heureuse. Mais quand exactement ? Et quel était ce sentiment ? Je ne peux pas m'en rappeler... Et même ton visage qui hante mes nuits ne me permet pas de retrouver ce bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité








MessageSujet: Re: Amélia Barnes Mar 2 Fév - 8:18

Eheheh, je viens de finir ma présentation, du coup je me permets de la déplacer. Je vais enfin pouvoir rp o/
Revenir en haut Aller en bas
Victorine Sarrazin

Prisonnier du Labyrinthe B





J'ai : 18 ans
Et : j'ai été envoyée dans le Labyrinthe B le 1er Janvier 2230. J'en suis le Leader, et je ne laisserais pas mes camarades mourir dans cette épreuve...
Vous me trouverez actuellement : Au bloc du Labyrinthe B, j'en sors rarement.

A WICKED depuis le : 06/11/2015
Aventures : 281
Blyss : 26086



MessageSujet: Re: Amélia Barnes Mar 2 Fév - 14:35

J'adore ta fiche *-*
Et tu as eu raison de la déplacer ahah ^^

Bon RPG parmi nous =D

_________________
Remember
Je suis sûre qu'avant de vivre continuellement dans la terreur et dans la souffrance, j'ai été heureuse. Mais quand exactement ? Et quel était ce sentiment ? Je ne peux pas m'en rappeler... Et même ton visage qui hante mes nuits ne me permet pas de retrouver ce bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé










MessageSujet: Re: Amélia Barnes Aujourd'hui à 22:46

Revenir en haut Aller en bas

Amélia Barnes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jon Wolfe | Ben Barnes
» (M) Ben Barnes ▬ I don't know what you want ♣
» [M] Ben Barnes - Citoyens
» (M) BEN BARNES
» Can I kill you ? ft. James B. Barnes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WICKED is good :: Devenir Immortel :: Archives :: Âmes perdues-